Je me lève à 7h30 et quitte mon camping familial à huit heures sans faire de bruits. Mes amis marocains avec qui j’ai passé la soirée dorment encore. Le ciel est gris mais il se découvrira rapidement. La température est de 24°C.
Je roule pendant vingt kilomètres avant de prendre mon petit déjeuner à Bousnika : omelette, café, pain, jus d'orange. Avant de reprendre la route, j’achète des biscuits dans une boulangerie. Le boulanger a vécu à Paris. Il est plein d’admiration pour mon périple et me félicite très chaleureusement.  Aujourd'hui c'est dimanche. Il y a donc peu de trafic sur la nationale et en conséquence, le danger est moins grand.

IMGA0058

Il y a cependant beaucoup de gendarmes sur les routes. Tous les vingt kilomètres en moyenne, il y a  un barrage avec un dispositif de herses. Il y a trois gendarmes systématiquement par rond-point et deux gendarmes par carrefour. Cette présence est d'autant plus forte que je m'approche de l'un des nombreux palais royaux du pays.

IMGA0061

IMGA0062

La notion de sécurité n'existe pas au Maroc, le danger vient de partout. Les bus roulent portes ouvertes. Ils peuvent vous happer à chaque fois qu'ils vous doublent. Les taxis s'arrêtent sur la voie pour embarquer et débarquer leurs passagers. Les portes sont ouvertes sans se soucier du trafic. La descente se fait aussi bien du côté gauche que du côté droit. Les passagers traversent sans crainte la route avec leurs volumineux bagages. Les taxis repartent sans actionner le clignotant et sans vérifier si la voie est libre. Le doublement est permanent, y compris sur les lignes blanches quelque soit le trafic en face. Cyclos et cyclomoteurs roulent à contre sens. Les piétons traversent imprudemment. Il faut être en permanence sur ses gardes.

IMGA0063

J'ai déjeuné à Mohammedia à vingt kilomètres de Casablanca que j'atteins à 16 heures. Je visite le quartier de la mosquée Hassan II. Elle est construite face à la mer. A quelques mètres de la mosquée, les jeunes s’amusent à plonger dans l’eau depuis les rochers. Je rejoins le centre, à la recherche d'un hôtel suffisamment confortable, car il ne m'a pas été possible de me doucher au camping hier soir.

IMGA0073

IMGA0067

Casablanca est bien plus grand que Rabat, la capitale. La ville compte plus de 3,5 millions d'habitants. Je dors ce soir à l'hôtel Excelsior où j'ai pu prendre une douche à l’eau froide. J'ai fait tout mon parcours d'aujourd'hui avec un vent de trois quart face.

Distance parcourue : 97,91 Km
Temps sur le vélo : 5h43
Moyenne horaire : 15,34 Km/h