Hier soir après m'être installé à l'hôtel Excelsior, je suis allé flâner dans Casablanca. J'ai assisté à une manifestation de contestations. Le mouvement a démarré en janvier dernier au début de la révolte des pays arabes. J'ai discuté avec un jeune marocain à propos de cette manifestation. Selon lui, le peuple marocain soutient son roi parce qu'il fait parti du peuple. Par contre la classe ouvrière n'aime pas le gouvernement qui ne veut rien lâcher. La manifestation se déroule à trois cents mètres de l'hôtel. Il s'agit d'un grand rassemblement. On crie et on chante comme dans un stade de football.

Je me suis promené dans les souks de la Médina. C'est une ambiance particulière et bon enfant, surtout le soir. Les gens veulent me vendre leurs articles. Je leur explique que je voyage à vélo et ne peux rien transporter. Ils n'insistent pas trop, ils me souhaitent la bienvenue au Maroc.

L’hôtel Excelsior est un vieil hôtel, qui ressemble à nos hôtels il y a une quarantaine d’année en France. Dans le hall, on y trouve encore un  standard téléphonique des années cinquante. Je doute qu’il soit encore en service

Je me suis couché à vingt deux heures et me suis levé à sept heures ce matin. J'ai quitté Casablanca à 8h30 après un copieux déjeuner à l'hôtel qui, au final, était très correct.

IMGA0077v2

 

Ma route aujourd’hui est essentiellement côtière. Le vent de trois quart face, subi hier, s’est calmé. Je rencontre un barrage de militaires. Il m’est signifié que je ne peux pas continuer ma route. Je demande des explications. Les militaires m’informent que le périmètre est interdit à la circulation à cause d’un palais royal à proximité, en bordure de mer. Plutôt que de faire demi tour, je prends une piste sur deux kilomètres qui me conduit à une nationale parallèle à la route côtière.

IMGA0090

IMGA0081v2

IMGA0088

IMGA0085v3

La nationale est en très mauvais état. Je déjeune à Azenmour dans un snack : brochette de viande hachée, riz. Bien que le snack soit ouvert sur la rue, il fait affreusement chaud. J'atteins Al Jadida à 15h30. J’arrive sans difficulté au camping International situé dans un quartier de la ville. Le confort est rustique, mais l’accueil est chaleureux.

Il est fort probable que je reste sur place demain pour une journée de repos.

IMGA0098

Distance parcourue : 105,46 Km
Temps sur le vélo : 5h39
Moyenne horaire : 18,68 Km/h